+  Outil pédagogique: le
mise à jour : 2014-03-24

Outil pédagogique

Le "carnet de rationnement carbone"

 

Entre 2010 et 2013, le programme Sobriétés a animé une réflexion collective sur les outils théoriques et méthodologiques qui pourraient contribuer à une institutionnalisation de politiques régionales de sobriété énergétique: plans locaux de décroissance énergétique, approche par le risque énergétique, etc.

Parmi tous les outils étudiés, nous avons proposé un "carnet de rationnement carbone" inspiré d'une initiative britannique portée par le collectif The Ministry of Trying to Do Something About It. Il ne s'agit évidemment pas d'une politique publique à appliquer en l'état, mais plutôt d'un outil pédagogique pouvant aider à visualiser l'empreinte carbone de tel ou tel mode de vie. Il peut être utilisé individuellement, mais aussi au sein d'un groupe, pour réfléchir aux possibilités de réduire son empreinte carbone individuelle grâce à des solutions collectives, par exemple.

 

Le carnet britannique d'origine:

La version originale du carnet de rationnement a été développé en 2009 par un collectif d'artistes et d'activistes appelé The Ministry of Trying to Do Something About It, sur une initiative de la New Economics Foundation. Dans le contexte de la préparation du Sommet climatique de Copenhague, il s'agissait de réaliser un outil pédagogique aidant le lecteur à se représenter ce que signifierait concrètement, en termes de mode de vie, une réduction de 80% de ses émissions de gaz à effet de serre (objectif officiel du Royaume-Uni à horizon 2050).

Concrètement, il s'agit d'un carnet d'une vingtaine de pages, intitulé Ration Me Up!, qui reprend le design des carnets de rationnement britanniques des années 1940 et 1950 (pendant et après la Seconde guerre mondiale). Chaque équipement électronique ou action quotidienne y est représentée par des coupons détachables, dont le nombre varie en fonction des émissions de gaz à effet de serre induites. Par exemple, avoir un frigo représente six coupons... mais comme on ne dispose que d'une quarantaine de coupons pour le mois, il faut très vite effectuer des arbitrages pour respecter son quota.

 

Son adaptation française:

 En 2013, l'équipe du programme Sobriétés a proposé aux concepteurs de Ration Me Up! de traduire ce carnet et de l'adapter au contexte énergétique français. Les infrastructures énergétiques étant différentes en France et au Royaume-Uni, les émissions induites par chaque équipement et chaque geste a été réévalué par Aurélien Boutaud et Natacha Gondran, de l'Ecole des Mines de Saint-Etienne.

Le "carnet de rationnement carbone" a été présenté aux partenaires le 13 décembre 2013 par Mathilde Szuba (Cetcopra) et Victoria Johnson (NEF), à l'occasion de la journée d'étude conclusive du programme de recherche: "Sobriété et politiques de rationnement".

 

Contacts:

Luc Semal - luc.semal[at]sciences-po.org

Mathilde Szuba - mathildesz[at]yahoo.co.uk


 
 
contact - mentions légales  
 
MESHS — 2, rue des Canonniers, 59000 Lille
tel. : +33/ (0)3 20 12 58 30 — fax : +33/ (0)3 20 12 58 31 — mail : mail
 meshs.frMaison européenne des sciences de l'homme et de la société, USR 3185  
 
itemagenda
flèche avantflèche suivant
L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30      
itemliens

@ contact

Cittaslow (réseau francophone)
Cittaslow (réseau international)
Estaminets du climat
Institut Momentum
Négawatt (institut)
Négawatt (portail)
Revue Développement durable et territoires
Transition Towns (réseau francophone)
Transition Towns (réseau international)
Virage-énergie NPdC

MESHS
NnPdC MESHS
Ceraps Clerse
lsmrs
cetcopra
mutec.meshs.fr